05 novembro 2005

Clichy-Sur-Jungle


banlieue93: zbeul
De AULNAY, posté le Samedi 05 novembre 2005 à 21:23
LES BANLIEUES S'EMBRASENT !
On parle déjà d'INTIFADA ;de GUERRE CIVILE !
Que fait le pouvoir face au désarroi des habitants ?
Sarko...démission ? président ?
A qui profitent les évènements ?
DERNIERES NEWS ICI :
HTTP://AULNAY-SOUS-BOIS.SKYBLOG.COM

De moha, posté le Samedi 05 novembre 2005 à 20:21
g un put1 de clip a te faire tourner des mec des cité basse de sevran il es mechan av larsen dedan

De ga de clichy, posté le Samedi 05 novembre 2005 à 20:06
ki a di c pouri c toi le pouri c ici le vré rap batar

De soutienclichy, posté le Samedi 05 novembre 2005 à 19:52
sérieu canon le son
vs déchiré continué!!!!!!!!!!!!!!
93 représente

De 93, posté le Samedi 05 novembre 2005 à 18:50
C UN PE POURRI QUAND MEME

De claddarko, posté le Samedi 05 novembre 2005 à 15:41
il est excelent ton blog, moi j'en est deux et sur le deuxième il a une histoire (fictive) que je suis entrain de faire sur un commando (appelé xuranium) luttant contre la menace terroriste :

claddarko.skyblog.com
claddarko337.skyblog.com

De moi, posté le Samedi 05 novembre 2005 à 15:06
en réponse à (assez) :

pourquoi la majorité des "blancs" sont ils circoncis ?

A ton avis dans quel pays doivent ils retourner ?

De Mathieu, posté le Samedi 05 novembre 2005 à 14:55
va voir mon blog é si tu veu plus d'info pren mon msn+ peace

http://son-frais.skyblog.com

De djam, posté le Samedi 05 novembre 2005 à 13:46
PASSEZ A LA TÉLÉVISION

DIFFUSEZ VOS VIDÉO CLIPS,COURT METRAGE, REPORTAGE AMATEUR ETC..

PLUS D'INFOS SUR :WWW.TELEPLAISANCE.ORG

De HAWA, posté le Samedi 05 novembre 2005 à 13:27
SISI ZBEUL LE SON NORMAL C LA FAMILLE
2 TTE FASON LA TAPE EN ELLE-MEME ELLE BOUZILLE

91 ESSONNE AU 93 ETENDARD C DU GANGSTA RAP
GHETTOFABAIWA91.SKYBLOG.COM BIGUP A LA FAMILLE G.F.G 93 ETENDARD


De b2r, posté le Samedi 05 novembre 2005 à 21:16
Son album rue a étai mixé par dj smain il vien de rosny sous bois la boissière tkt la famille

De Alex, posté le Samedi 05 novembre 2005 à 19:07
Vous êtes des nuls, vous serez toujours des nuls et des bons à rien, et on en a marre de payer pour vos conneries, alors TIREZ-VOUS, on n'a pas besoin de racaille dans votre genre dans ce pays.

De ane, posté le Samedi 05 novembre 2005 à 18:47
"terres désolées d'Afrique ou rien ne pousse, ni le blé, ni la démocratie, du sable et de la corruption a perte de vue."

A t'entendre, c'est la situation géographique qui ferait de l'afrique un continent pauvre et de l'europe un continent riche. Comment explique-tu alors que le monde arabe ait dominé économiquement, culturellement et parfois même militairement le monde européen sur plusieurs siècles. Des conditions climatiques différentes, un trou d'ozone caché ? Restons sérieux, le continent africain pourrait très s'assumer tout seul.

Quand à la corruption dont tu parles, elle provient en partie, des riches entreprises du monde occidental qui par là-même, s'octroie, auprès de dirigeant peu scrupuleux, le droit d'exploiter les ressources et richesse du continent africain.

De alox, posté le Samedi 05 novembre 2005 à 18:09
Paix à leurs ames a ces deux jeunes ,mais celà n'excuse en rien les incendies et les tentatives de meurtres ,je pense plutot que c'est un formidable gachis d'avoir cedé à la violence ,et ca risque de faire le jeu à un parti politique,dans moins de deux ans ,qui fera regreter sarkozy à certains, je pense au front national !!

De httplady-ketur.skyblog.com, posté le Samedi 05 novembre 2005 à 17:20
http://lady-ketur.skyblog.com

De margo, posté le Samedi 05 novembre 2005 à 16:00
Mousta a le coeur ki brule.Combien de personnes dans ce pays ont autant de peine?Les irresponsables dans ce pays ce sont les politiques qui poussent le libéralisme juska ce qu on craque...Ils nous feraient travailler jours et nuits s ils le pouvaient pour amasser toujours plus de richesse...Les pauvres sont de +en+pauvres et de+en+ nombreux et il y a une poignée de riches ki entasse un fric pas possible...Mon coeur est avec vous.C est sur ke vous n utilisez pas la bonne méthode...Mais ke faire pour etre entendu?C est facile de donner des leçons...J espere ke certains politiques vont se réveiller et enfin nous proposer un monde + juste...Et ke ceux ki n ont ke les CRS à proposer pour calmer le feu ne pavanent pas:faire taire les opprimés pour ne plus les entendre c est pas de la démocratie...

De Joan, posté le Samedi 05 novembre 2005 à 12:43
Ne pense pas toujours ce que la France peut faire pour vous, mais pense une fois qu'est-ce que toi peut faire pour la France. Franchement, va savoir, arrete cette agression fatigante (on en a assez). Gagnez est impossible: la mejorité des français est contre les petits criminelles (et vous n'etes pas tous les même). Brulez des bagnolles met Sarko seulement en Pole position. Organisez-vous d'une façon respectueuze pour le monde externe. Sinon ca va faire du mal, et du mal a tes enfants.

De Citoyen du 93, posté le Samedi 05 novembre 2005 à 12:35
J'accuse une minorité de VOYOUS de profiter d'évènements tragiques pour casser, piller, brûler et ce par simple plaisir!
Ils profitent de ces évènements car ils croient agir en toute impunité!
Que les citoyens du "neuf trois" ne se laissent pas berner! Nicolas sarkozy, quand il parlait de voyous, faisait allusion aux responsables de la mort d'un gamin d'une cité de la Courneuve, abattu par arme à feu. Je ne vois pas ce qui peut choquer!!!!! Il a totalement raison.
j'habite le 93 depuis toujours. Je ne me suis pas senti visé quand il a parlé de racaille. Il en existe dans le 93 comme partout! C'est d'elle qu'il parlait, pas de vous ni de moi! Alors pourquoi se sentir visés?
Vous avez un cerveau, utilisez le!
Je suis contrôlé régulièrement tout comme vous. Et alors? Peut-on reprocher aux forces publiques de faire leur travail? Qui cela gène t-il le plus? La majorité d'entre nous, honnêtes habitants du 93 vivant dans les quartiers défavorisés, et ce dans des conditions difficiles? Ou la minorité, celle qui tente de justifier son biseness par la misère mais qui roule en BMW, celle qui n'hésite pas envoyer les petits frères pour balancer des pavés sur les pompiers, incendier, détruire tout ce que nos parents ont eu du mal à obtenir?
Réfléchissez! A qui profite cette casse?
Je terminerai en m'adressant à la minorité, aux voyous, les vrais, à la racaille, celle qui incite à la haine sur ce blog, celle qui appelle à la destruction, aux combats, celle qui n'hésite pas à profiter des évènements pour débarquer, masquée et armée, dans les centres commerciaux pour piller, frapper les caissières (quel courage! Vous êtes des vrais hommes!), pour brûler les outils de travail et par consèquent mettre au chômage des centaines de personnes,
Celle qui brûle une personne handicapée dans un bus
Attention! La majorité des habitants du 93 n'est pas dupe et ne vous suit pas. La majorité n'est pas derrière vous, lâche racaille, mais derrière la police, les crs, les maires, les associations.
Ne vous trompez pas!
La majorité n'attends qu'une chose: qu'on mette la main sur vous et qu'on vous mette à l'ombre pour longtemps, ainsi, les cités seront ENFIN! nettoyées au karcher. Elle retouveront la dignité que vous leur retirez par vos actes!
Méfiez vous! L'impunité n'existe pas.
Méfiez vous! La majorité des habitants du 93 en a marre de vos conneries. Leur patience n'est pas éternelle...

De Annie, posté le Samedi 05 novembre 2005 à 11:27
En plus de mes blogs, déjà cités, je vous conseille aussi un blog d'humour-sarkastique sur le Sarko

http://sarkostique.over-blog.com/

De AULNAY, posté le Samedi 05 novembre 2005 à 11:23
Intifada dans les cités ?
Les derniers évènements en
région parisienne.
Et Sarko ?
HTTP://AULNAY-SOUS-BOIS.SKYBLOG.COM
<<< 1 2 3 4 >>>

On vit comme on peu-Sefyu kuanmen 16ar

Attention le rap du sous-sol ne va pas tarder à sortir de l'ombre.....

De nathalie, posté le Samedi 05 novembre 2005 à 22:28
Vous croyez quoi au juste ?? l'un de vous est passé dans le journal, Yallah ! et apres. Vous etes entrain de donner un sacré de coup de pouce au front national, continuez ainsi et la clique de Le Pen vous dira Merci a vous les personnes des citées incendiées et incendiaires. Vous etes entrain de vous enterrez vivant, faut il etre stupide ou ignorant a ce point pour leur donner de quoi foutre dehors tous les etrangers francais ou non ??? Il n'y a pas de mots pour decrire ce que vous etes entrain de provoquer !! 2002 vous n'avez pas compris ?? vous n'avez pas suivi ??? Allez y et tous les pauvres citoyens moyens vous votez le pen, ils detestent avoir peur et l'insecurité. Ah une derniere chose, je vous rappelle qu'en meme que votre colere ete lié aux deces de vos potes, alors pourquoi continuez parce que Sarko vous a mal parlé !! Mal parlé, je reve, il dit tout haut ce que beaucoup de gens pensent tout bas, et puis de vous a moi, qui parlent le plus mal... Hein tous les jours... Allez ayez pitié de vous meme, et reprenez un vrai combat, celui de la fraternité, celui qui mene au mieux vivre et ca commence par vous les grands, emmenez vos enfants et vos freres et soeurs a l'ecole, aidez leur a faire leur lecon, et surtout expliquez leurs qu'ils seront demain la fierté de leurs peres et pas la honte que vous jetez sur votre famille, vos proches, vos dieux. Ne creusez pas vous meme votre tombe !!!

De pas lol, posté le Samedi 05 novembre 2005 à 21:25
Quel communautarisme. C'est affligeant.

De ketur algerien, posté le Samedi 05 novembre 2005 à 21:12
rebeu renoi ketur

De ketur, posté le Samedi 05 novembre 2005 à 21:10
faut pas oublie metin ossi le ketur
garge sarcelles villier le bel gonesse goussainville ossi a vos coter

De pol, posté le Samedi 05 novembre 2005 à 20:55
Ya une expérience sociologique interressante à faire: faire que les médias, en particulier audiovisuels, ne parle plus de ces emeutes et voir si elles continuent lgt, moi j pense pas. c'est devenu un jeu, qui fait parler de lui, qui c'est qui brule le plus de r19...

De merdinhas, posté le Samedi 05 novembre 2005 à 20:50
"Evidemment que c'est dégueulasse de brûler les voitures des pauvres. Moi, j'aurais voulu que ces gamins soient organisés politiquement pour emmerder le monde autrement qu'en brûlant des voitures et pas que ce soient les gens de leur condition sociale qui paient" (Amar Henni).
Vive la Republique! Vive la Rapublique!

(http://bigblogis,blogspot.com)

De A, posté le Samedi 05 novembre 2005 à 20:43
la guerre civile ne se fait pas avec une micro-minorité qui n'a efectivement rien a perdre. Dsl, pas de guerre civile en vue.

De A, posté le Samedi 05 novembre 2005 à 20:41
arretez de parler de revolution , essayez plutot de faire evoluez les choses.

De Moi, posté le Samedi 05 novembre 2005 à 20:29
Vive la République, vive la France!
Out les merdeux, les voyous, la racaille.

De ane, posté le Samedi 05 novembre 2005 à 20:08
"la violence est le refuge de lincompétence"

Victor Hugo ou pas, c'est purement dogmatique comme phrase. La violence peut être considérée comme un moyen, avec ses avantages et ses inconvénients. Il est nécessaire d'evaluer chaque situation avant de décider d'y faire recours ou non.
Début <<< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 >>> Fin


"Sans doute parce que les mots allaient trop loin, un autre blog d'hommage a été désactivé par les modérateurs de Skyblog", "Libération".


6 de Abril de 2005

14 de Setembro de 2005

31 de Outubro de 2005

Une petite poesie
mali mon pays
Mali pour la vie
J'espere que tu m'aimes
Autant que je t'aime
Malgre que mes parents ont fait se sacrifice
je suis quand meme ton fils
Elever par la France
Je ne sais plus sur quelle pied je danse
africain de l'ouest
Parisien du nord
Mali pour mon fils
Mali pour la vie

54 comentários:

Anónimo disse...

bêtes immondes

Anónimo disse...

http://endehors.org/news/8809.shtml
« Violences urbaines », incivisme, vandalisme, des termes qui ne constituent plus des entrefilets dans l'actualité mais qui de plus en plus la structurent.

Une société décadente est une société qui n'arrive plus à assumer ses contradictions, à assurer la « paix sociale », c'est-à-dire assurer le maintien et la stabilité du rapport social dominant (ici le salariat) avec ses propres moyens, une société qui n'a plus comme recours que la violence pour gérer ses contradictions.

Ces évènements qui choquent par leur violence et la gratuité des actes, sont le fait d'individus qui ont perdu tous repères, qui n'ont plus aucune référence sociale, exclus du tissu social ils s'en prennent à tous les symboles même les plus respectables de notre société comme la violence contre les pompiers

. Ce ne sont pas eux qui sont décadents mais le système qui est capable de les engendrer.

White Black Soul

coolme disse...

Dans un pays comme la France, des familles nombreuses vivent entassées dans des pièces insalubres avec des cafards, des rats et de souris. Certaines de ces familles attendent un appartement depuis 15 ans. En attendant, chaque instant représente un risque de court-circuit, d’inondation, d’effondrement de mur et j’en passe. Ces familles vivent en grand danger et la majorité est d’origine d’Afrique noire. Comme vous le savez et l’avez vu, je ne vous apprends rien, au cours de ces derniers mois, une cinquantaine de personnes sont brûlées vives dans trois incendies sans parler des blessés et des familles rescapées complètement traumatisées. Deux heures après le drame du boulevard Auriol, M. Sarkozy se pointe comme une fleur et ose demander à une rescapée de l’immeuble si les victimes était en situation régulière. Moins d’une semaine après la catastrophe, plutôt que de tout mettre en œuvre pour restaurer ces taudis pour reloger tout le monde, les forces de l’ordre n’ont rien trouvé de mieux à faire qu d’expulser les familles de deux bâtiments, sans proposer de les reloger. Ah si ! Ils ont proposé de les mettre dans de minuscules chambres proches du périphérique. Ils ne sont toujours pas sortis de l’auberge. Et tout cela le jour de la rentrée des classes. Est-ce cela l’état d’esprit de tout le peuple français ? Si c’est comme ça que le gouvernement règle ses problèmes, qu’il ne s’étonne pas de se voir cracher à la face dans les quartiers sensibles. Je vous rappelle que ces gens sont venus ici en France, terre d’accueil pour travailler honnêtement et durement. Je vous rappelle aussi que ces familles paient des loyers, des impôts et que la plupart sont en situation régulière. Et même si elles ne l’étaient pas, en ces temps de catastrophes naturelles, un homme reste un homme avec ou sans papier. Aucun d’eux ne mérite qu’on les traite aujourd’hui comme des chiens, de sous hommes ou des citoyens de seconde zone. Aucune mère ne mérite d’être séparée de ses enfants comme aucun père ne mérite des coups de matraque devant sa famille.

J’accuse les propriétaires et les agences immobilières de ne pas vouloir louer leur appartements aux Africains et aux immigrés en général. J’accuse l’Etat de fermer les yeux sur ces réalités mais quoiqu’il en soit même les yeux bandés et les oreilles bouchées, rien ne pourra nous empêcher de respirer l’odeur de leurs corps calcinés. Que leurs âmes reposent en paix.

Des marches silencieuses ont été suivies en mémoire de toutes ces victimes, c’est bien. Mais aujourd’hui ce qu’il faut, c’est faire du bruit, réclamer des dédommagements pour les familles des victimes, des logements sociaux. Demander l’interdiction des expulsions sans relogement et demander la réquisition et a réhabilitation des logements vides, et croyez-moi, il y en a. Avec tout ce que la France a pris à l’Afrique, en hommes, en richesse et en sang versé, elle pourrait laisser aux enfants de ceux qui sont morts pour la mère patrie, la possibilité de vivre dans autre chose que des taudis. Unissons-nous dans un esprit de liberté, de fraternité et d’équité. »

Este texto é de Stomy Bugsy, cantor e comediante e foi lido Sábado , 10 de Setembro.?

Anónimo disse...

PRETOS DO CARALHU SO FAZEM MERDA..MANIA O CARALHU, CHEIRAM MAL COMO O CARALHO, I INDA POR CIMA PENSAM K SAO SUPERIORES..EU CONSIGO TOLERAR MEIA DUZIA DAKELES K SABEM PENSAR E NAO ARRAJAM CONFUSAO,MAS AKELES K ANDAM AI NAS RUAS NUS GANGS ESSES FILHOS DA GRANDA PUTA MALCHEIROS!!A CONTA DESSE MERDOSOS E K OS BRANKOS SAO ASSALTODOS E O CARALHU..PRETOS DO CABRAO ESSES SIM DEVIAM SER LEVADOS TODOS A CRUZ FILHOS DA PUTA..ERA ABATELOS EM CRIANÇAS PRE SELECIONADAS!!É UMA BARBARIDADE O K EU DIGO MAS INFELIZMENTE ERA A SOLUÇAO PA ESSAS MERDAS K ANDAM AI NA RUA COM A MANIA K EU DIGU MAIS K ISTO É UM BLOG DE PRETOS DO KARALHO.

Jazzie disse...

http://globoforum.globo.com/Globo.com/GloboForum/0,6993,UY0-1219-1%7C194%7C6490352%7C1,00.html

Se quiserem dar uma vista de olhos. Mais uma demonstração racista ....do tipo do comentário anterior.

La Pasionaria disse...

O regresso de André Bonito: será aqui o novo blog? Cruzes, canhoto... Depois de exibir inteligência e cultura a propósito do Bloco de Esquerda, seguem-se os pretos. Depois virão os comunistas? Os judeus não: já sabemos que admira muito a sua cultura... Ou será o defunto Piró? De qualquer forma, seja quem for o individuo pobre, suburbano e pouco culto que faz cada um dos fascistas, pela utilização das interjeições fálicas, a "penis envy" é mais do que evidente. Tadinho...
Jazzie, querida, para que é que havemos de ir à procura de facistas? Eles viajam todos os dias nos mesmos transportes que nós.

Anónimo disse...

Se me permitem que vos chame a atenção: leiam TODOS os comentários postados pelo Merdinhas. TODOS. Vale a pena. A França é aquilo mesmo. Não admira que ninguém goste deles.
E, já agora, ampliem as fotografias: as duas primeiras são os posts originais a que dizem respeito os comentários (digo isto, porque também não percebi à primeira).

Anónimo disse...

Sou eu, outra vez, para vos recomendar que vão aqui (é a morada do primeiro comentário do post): http://aulnay-sous-bois.skyblog.com/.
Os acontecimentos (quase) em directo.

Anónimo disse...

Sinto-me ofendida se um preto ou similar olha pra mim...sinto-me ofendida e enojada: quem pensa q é esse ser inferior para olhar para mim? Como se defende um monte de merda?

Vão a merda...
Morte a esses merdas todos... á nascença.

Lou Reed disse...

"They say things are done for the majority. Don't believe hal of what you see and none of what you hear. It's a lot like what my painter friend Donald said to me: "Stick a fork in their ass and turn them over, they're done". Do it to fascists.

Faboy Slim disse...

"...And don't be a racist.
Or else..."

Anónimo disse...

HOMME DE COLEUR


Quand je suis né, j'étais noir.
Quand j'ai grandi, j'étais noir.
Quand j'ai peur, je suis noir.
Quand je vais au soleil, je suis noir.
Quand je suis malade, je suis noir.

Tandis que toi "homme BLANC"
quand tu es né, tu étais rose,
quand tu as grandi, tu est devenu blanc,
quand tu vas au soleil, tu deviens rouge,
quand tu as froid, tu deviens bleu,
quand tu as peur, tu deviens vert,
quand tu es malade, tu deviens jaune,

Et après ça tu as le toupet de m'appeler :

"homme de couleur !"

Auteur anonyme

Anónimo disse...

12 NOVEMBRE RDV CHAMPS ELYSEE POUR LA PLUS GROSSE EMEUTE DE FRANCE

Anónimo disse...

"Attention : Ce blog a été désactivé !

Il ne respectait pas les conditions d'utilisation du site.

La Skyblog Team".

Il n' y a plus de http://aulnay-sous-bois.skyblog.com/ ...

Anónimo disse...

O problema não é a côr, mas sim o que lá vai dentro!

Um Espectador Interessado cita: disse...

"De AULNAY -SOUS -BOIS, posté le Lundi 07 novembre 2005 à 16:49
VIVE LA LIBERTE D'EXPRESSION !!!

HTTP://AULNAY-SOUS-BOIS.SKYBLOG.COM
VIENT D'ETRE DESACTIVE PAR SKYBLOG !!!

Le seul blog décrivant avec objectivité
les évenements dramatiques en banlieues.
Arrivé dans les 15 premiers du top100 ,il commençait
à faire de l'ombre à certains imbéciles n'existant que grâce
à la médiocrité générale !!!

SKYBLOG,SKYROCK = FASCISTES !!!!
SKIROCK,SKYBLOG A LA SOLDE DE LA RACAILLE !!!"

freemind disse...

É uma pena que alguns dos comentários a este blog estejam a tornar-se tão degradantes.
Merdinhas, acho que está na altura de intervires... assim perde a utilidade que pretendes dar

Anónimo disse...

Atenção! A escumalha fascista anda por aí. Se o/a merdinhas é preto/a eu também o quero ser.
EK

Anónimo disse...

Parece-me que ao contrário do que pode parecer não andam por aqui fascistas nenhuns...

Já cá não vinha há algum tempo, e verifico que o ruído permanente que perturbava a leitura dos comentários de quem está interessado em pensar sobre os posts do\a merdinhas... CONTINUA...

Parece-me que por aqui continua só um individuo muito perturbado que não sairá jamais a menos que seja IGNORADO de uma vez por todas.

Anónimo disse...

Caros amigos
Lembram-se dum anúncio, que havia na nossa TV a preto e branco nos anos 80, sobre um gajo que era ignorado e até repelido por todas as miúdas lá do bairro por cheirar mal da boca? Mas havia uma rapariga boazinha que dizia para si: "Tenho que lhe dizer". Recordei-me disso ao ler alguns dos comentários anteriores. Será mesmo que o bonito/piró/zenabo/....anda armado em fascista/nazi? "Tenho que lhe dizer" para não fazer figuras tristes.
A boazinha

XOX disse...

Comme vous le savez peut-être le blog http://aulnay-sous-bois.skyblog.com/ a été décontaminé. Et plus de blogs vont probablement être arrêtés.
Pour eviter d'autres problèmes de cette facon nous offrons du "bloghosting" totalement gratuit et TRÈS bloque/sur pour des personnes qui veulent faire un rapport des émeutes en France. Toutes vos detailles personneaux seront maintenus strictement confidentiel. Nous n'économisons pas de IP-numeraux. Pour plus de detailles,contactez blogfrance@xox.se SVP. Nous faisons ceci parce que nous croyons en la liberté d'information sur internet.

Avec nos meilleurs salutations
/Sara comme XOX.se et Europe-93


Plus d'information: http://info.france3.fr/violences-banlieues/15477117-fr.php

Anónimo disse...

Não se iludam. Cá há tanto ou mais mais racismo que em França.
Camuflado mas há.

Z. C.

Anónimo disse...

Quando são bons...são
Imigrantes fenomenais como os dos Jogos Olímpicos de 2004 (Atenas), em que Portugal foi representado por antigos imigrantes naturalizados portugueses, Francis Obikwelu e Naida Gomes.
Quando são pau para toda a obra são escumalha. Como em França. Tinha que rebentar e agrada-me que esteja a acontecer com os arrogantes dos franceses.
R. M.

Um espectador interessado cita... disse...

"Trois personnes dont un mineur ont été arrêtées pour incitation à l'émeute sur "blog"


Les trois "blogs" utilisés, des sites internet personnels, étaient hébergés sur le site de la radio Skyrock, qui les a désactivés durant le week-end.

Les suspects, arrêtés à Aix-en-Provence et en région parisienne, encourent jusqu'à cinq ans de prison si la qualification "incitation à commettre des agressions contre des personnes" est retenue."

http://info.france3.fr/violences-banlieues/15477117-fr.php

Um Espectador interessado sugere... disse...

http://banlieux93.skyblog.com/

Um Espectador interessado cita e comenta... disse...

"Violences: France 3 se démarque

La chaîne publique a décidé de ne plus annoncer dans ses journaux nationaux le nombre de voitures incendiées

C'est ce qu'a déclaré lundi le directeur général adjoint chargé de l'information de France 3, Paul Nahon.

Selon lui, il est encore possible de couvrir les violences urbaines "à condition de le faire avec discernement, avec responsabilité"".
http://info.france3.fr/violences-banlieues/15477117-fr.php

Voici la France du terrorisme anti-terroriste (un photo reporter portugais a été tué: vous vous souvenez?), la France du plan Condor, des flics racistes, des émeutes des minories d'origine "arabe". La France de la nuit de Saint-Barthélemy... La France de la collaboration avec les nazi et la France de la vengeance sur le collaborateurs... La France est elle un pays de l'Europe democratique?

Anónimo disse...

Prémio Rigor Científico R. Descartes 2005 é atribuído ao Sr. Ministro do Interior do Governo francês que, confrontado com o lançamento de uma granada lacrimogénea em direcção a uma mesquita, declarou: «Il s'agit bien d'une grenade lacrymogène en dotation des compagnies d'intervention (CRS, ndlr) (...), ce qui ne veut pas dire que c'est un tir fait par un policier, c'est l'enquête qui le déterminera».
http://www.liberation.fr/page.php?Article=336634&Template=GALERIE&Objet=49180

Um Espectador Comprometido cita... disse...

"Les premières interdictions de circuler la nuit ont été prises hier soir, sans toujours convaincre élus et habitants.
«Un couvre-feu pour les moins de 16 ans, ça veut dire quoi? Que ceux qui sont plus âgés ont le droit de sortir et de brûler des voitures ?» Etienne Desjonquières, directeur du Centre social et culturel (CSC) d'Etouvie à Amiens. (…).

La déclaration d'état d'urgence adoptée hier par le gouvernement prend effet aujourd'hui avec la publication au Journal officiel du décret simple du ministre de l'Intérieur qui réhabilite le couvre-feu instauré en France voilà un demi-siècle. (…).
L'article 5 de la loi du 3 avril 1955 leur donne le pouvoir «d'interdire la circulation des personnes ou des véhicules dans les lieux et aux heures fixées par arrêté, d'instituer des zones de protection ou de sécurité où le séjour des personnes est réglementé, d'interdire le séjour dans tout ou partie du département à toute personne cherchant à entraver, de quelque manière que ce soit, l'action des pouvoirs publics». (…).

La loi du 3 avril 1955 est le symbole juridique de la guerre d'Algérie. Elle a été adoptée par le gouvernement Edgar Faure à la demande des militaires, confrontés à «un foyer de rébellion», dans les Aurès, d'environ 400 combattants du FLN, les militaires ayant fait valoir auprès du gouvernement leur incapacité à mener des opérations de guerre dans le cadre du droit commun. Dès la promulgation du texte, qui permet en outre d'interdire les déplacements, la censure de la presse, la détention administrative, la saisie des armes et le recours aux tribunaux militaires, un premier camp d'internement administratif est ouvert à Kenchela. (…).
Pour l'historien Benjamin Stora, «la réactivation de la loi de 1955 va raviver la mémoire douloureuse de ceux qui sont aujourd'hui des grands-parents. Alors que l'Etat français a organisé l'amnésie par des lois d'amnistie successives». (…).
Fin décembre 1984, c'est également une situation coloniale qui entraîne la réactivation de la loi sur l'état d'urgence, en Nouvelle-Calédonie cette fois. Cette année-là, le territoire sombre dans la violence avec l'assassinat à Hienghène de dix militants kanaks du FLNKS, dont deux frères du leader indépendantiste Jean-Marie Tjibaou. (…). L'état d'urgence ne sera levé qu'au mois de juin 1985. (…).
En 1997, le maire de Dreux, le RPR Gérard Hamel, suivi par d'autres, édicte pour sa ville un couvre-feu pour les enfants de moins de 12 ans. Ségolène Royal, alors ministre à l'Enseignement scolaire, s'écrie : «Les enfants ne sont pas des chiens.» Les arrêtés municipaux seront cassés par les tribunaux administratifs. Jusqu'à ce que le conseil d'Etat, en juillet 2001, inverse la jurisprudence, autorisant le maire (RPR) d'Orléans à faire raccompagner à leur domicile les moins de treize ans surpris la nuit dans la ville."
http://www.liberation.fr/

Anónimo disse...

onde é que isto para?

Anónimo disse...

Já não é só em França. A Europa decadente que aguente a decadência que gerou. Porque o vandalismo não é de louvar mas é de questionar.

Xoc

Anónimo disse...

Estes acontecimentos recentes passados em França deixam-me um misto de perplexidade e de “estava-se mesmo a ver”. Cada acontecimento social tem as leituras que cada um lhe quiser dar, alguns mais tendenciosos que outros. A direita liberal diz que é mais uma prova de que o modelo social europeu está esgotado. A política de subsídios, incentivos, assistência social gratuita, não resulta, antes pelo contrário, incentiva à inércia. São os seguidores do modelo americano, e inglês cada vez mais, que o caminho é haver emprego disponível e incentivo ao “subir socialmente”. Esquecem-se dos distúrbios que constantemente existem nas cidades desses países, na criminalidade crescente, da divisão cada vez maior entre ricos e pobres.
Quem já andou por países ditos pouco desenvolvidos, como os da américa latina por exemplo, saídos de ditaduras impostas pela grande potência vizinha, a que se seguiram, nos anos 80, as políticas liberais importadas, constata a flagrante diferença entre classes sociais. E verifica também que mesmo para classes favorecidas a situação não é muito feliz. A insegurança é constante e não se vive naturalmente. Só quem não sai deste rectangulozinho é que pode desejar políticas que desprotegem completamente os mais inaptos, os mais fragilizados.
Apesar da discussão da diferença entre esquerda e direita estar completamente fora de moda, arrisco-me a dizer que, para mim, é entre uma sociedade que coloca ao dispor das pessoas o mínimo para elas se sentirem confortáveis e então poderem trabalhar e produzir para o bem comum, e outra que diz: “produzam e depois logo compram o que quiserem”.
O problema da cor, pelo menos no modo como certas pessoas o põe, é já do foro psicológico.
Marlon

Anónimo disse...

Regardez le vidéo dans l'adresse http://info.france3.fr/violences-banlieues/15477117-fr.php.

Vous croyez en la liberté d'information sur internet? Les blogs n'existent plus...q


Watch the video on the adress http://info.france3.fr/violences-banlieues/15477117-fr.php.
Do you believe in free expression/speech in internet? Blogs disapeared...

Anónimo disse...

Pelos vistos aqui em Portugal não há censura. Pelo menos por agora. E não me venham com conversa mas em França pasaa-se o que se passa porque há um governo de direita.
Não querem lá a racaille e estão a aproveitar para os mandar baixar a bola. Se te portas mal e é imigrante és expulso. Mas há muita racaille francesa e com esses pia mais fino. Vão fuzilá-los? O que é que estavam à espera? De meninos de coro a cantar RAP?

Anónimo disse...

Já vi o tal video.
Mas nem vandalismo nem racismo. E está tudo misturado.

Anónimo disse...

Gosto de pensar que a decadência da sociedade é a culpada. DE tudo.

Mente Ocupada

Farias Viola disse...

Merdinhas:
Você foi para França ajudar os miúdos dos bairros periféricos? Ouvi dizer que eram miúdos de 10 a 13 anos, é verdade? Veja lá onde se mete...
FPV

Anónimo disse...

On remarquera que dans les émeutes de ces derniers jours, il n'y avait que des hommes, des adolecents ou jeunes hommes, tous du sexe masculin.

Où sont les femmes ?

Les femmes, historiquement en France, ont toujours participé aux violences populaires. Mais là, où sont-elles ?

Uniquement le fruit d'une culture machiste ?

J'ai lu qq. part, à plusieurs reprises, que les femmes d'origine musulmane étaient mieux intégrées que leurs frères dans la société française, tant en terme de réussite scolaire que plus tard de taux d'ambauche plus tard.

Est-ce vrai ? Quelqu'un sur ce forum peut-il me le confirmer ? Où trouver des statitistiques fiables sur ce genre de sujet ?

Um Espectador Comprometido disse...

Óptimo trabalho do "Le Monde". Vejam, por exemplo, esta cronologia (mas há muito mais e muito actualizado): http://www.lemonde.fr/web/module_chrono/0,11-0@2-3226,32-705641@51-704172,0.html

Anónimo disse...

Vive le FRONT NATIONAL
RACAILLE A LA POUBELLE.

Anónimo disse...

"La police est en alerte, les rassemblements sont interdits à Paris" (http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3226,36-709523@51-704172,0.html).

"Le préfet de police a interdit pour une durée de 22 heures tout rassemblement «de nature à provoquer le désordre», dans le cadre de l'état d'urgence" (http://www.liberation.com/page.php?Article=337960).

Anónimo disse...

Conseguiram calar o pessoal. Há-de rebentar com mais força mas a extrema direita é que se vai dar bem com o vandalismo.

Anónimo disse...

"Le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, a proposé, dimanche 13 novembre, que l'Union européenne verse "50 millions d'euros dans l'immédiat" à la France, et éventuellement jusqu'à un milliard d'euros après les violences urbaines".
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-706693,36-709787@51-706769,0.html

O que é engraçado é que, segundo parece, os prejuízos dos fogos deste ano em Portugal não são suficientes para a UE disponibilizar ajuda financeira aos afectados...

Anónimo disse...

"Hélène Carrère d'Encausse, éminente historienne, spécialiste de l'Union soviétique et secrétaire perpétuelle de l'Académie française, a expliqué la crise des banlieues françaises à la chaîne de télévision russe NTV dans les termes suivants : «Ces gens, ils viennent directement de leurs villages africains. Or la ville de Paris et les autres villes d'Europe, ce ne sont pas des villages africains. Par exemple, tout le monde s'étonne : pourquoi les enfants africains sont dans la rue et pas à l'école ? Pourquoi leurs parents ne peuvent pas acheter un appartement ? C'est clair, pourquoi : beaucoup de ces Africains, je vous le dis, sont polygames. Dans un appartement, il y a trois ou quatre femmes et 25 enfants. Ils sont tellement bondés que ce ne sont plus des appartements, mais Dieu sait quoi ! On comprend pourquoi ces enfants courent dans les rues.»
http://www.liberation.fr/page.php?Article=338471

"Le policier de Seine-Saint-Denis écroué vendredi pour des «violences illégitimes» sur un jeune homme de 19 ans à La Courneuve a été remis en liberté hier par la cour d'appel de Paris, qu'il avait saisie. Il avait été filmé par une caméra de France 2 en flagrant délit de tabassage d'un «client» du commissariat qui l'aurait «insulté». Il l'avait roué de coups de pieds, en présence de collègues : l'un avait également frappé, un autre avait aidé à rédiger un faux procès-verbal d'interpellation et deux autres les avaient laissés faire. Ces quatre derniers avaient été placés sous contrôle judiciaire".
http://www.liberation.fr/page.php?Article=338472

Noto, também, a vontade de prolongar o "estado de urgência" e como Chirac não deixa, afastando-se da direita caceteira, de apelar à luta contra as descriminações, como contributo para resolver o problema (Le Pen acha, simplesmente, que não se está a prender os responsáveis...).

Anónimo disse...

Queria dizer: "discriminar" - "descriminar" é outra coisa...

Peço desculpa.
Anónimo do último post.

Anónimo disse...

Já agora, emendas ortográficas à parte, vejam lá esta outra "pérola":

"Sarkozy fait un tabac dans un sondage

Selon une enquête Ipsos-Le Point, 68% des Français jugent positive l'action du ministre de l'Intérieur depuis «le déclenchement des émeutes dans les banlieues» • 64% lui font confiance pour apporter des «solutions durables»".
http://www.liberation.com/page.php?Article=338825

Anónimo disse...

E mais estas:

1) "Bienvenue dans trois mois d'exception

Alors que les violences refluent, l'Assemblée a voté hier la prolongation de l'état d'urgence jusqu'en février".
http://www.liberation.fr/page.php?Article=338757

2) "Après Gérard Larcher, ministre délégué à l'emploi, cité par le FT, Bernard Accoyer, président du groupe UMP à l'Assemblée, a aussi évoqué la polygamie comme "l'une des causes" des émeutes".
http://www.lemonde.fr/

Anónimo disse...

Extrait d'un article a commenter:

Répression politico-judiciaire : 4 mois de prison pour José Bové

L’avocat général Marc Gaubert avait pourtant reconnu que les huits faucheurs n’étaient pas des délinquants et, bien qu’à l’audience du 21 septembre il n’ait requis ni prison, ni amende, mais une suspension d’un an des droits civiques, la cour d’appel de Toulouse a, contre son avis, rendu un arrêt extrêmement répressif à l’encontre de José Bové condamné à 4 mois ferme, Noël Mamère à 3 mois avec sursis.

Le climat s’alourdit un peu plus en France, avec une justice aux ordres qui désormais emboîte sans complexe le pas de l’ultra-droite au pouvoir, en allant très au-delà des réquisitions du parquet.

José Bové a été condamné pour la destruction à Menville en Haute-Garonne, en juillet 2004, d’un parcelle de maïs génétiquement modifié (OGM)

Noël Mamère, député Verts et Gérard Onesta député européen ont été condamnés à trois mois de prison avec sursis, Gilles Lemaire ancien secrétaire national des Verts et les conseillers municipaux d’opposition de Toulouse ont été condamnés à deux mois de prison avec sursis.

L’ avocat de la société Pioneer, Me Jean de Cesseau, partie civile avec la société Syngenta et du Groupement d’études et de contrôle des variétés et des semences (GEVES), s’est félicité "du courage de la cour" (quel courage en effet !) et indiqué que "l’Etat de droit était respecté". (Quel Etat, celui de l’UMP?).

Plus de 200 autres faucheurs avaient demandé à comparaître au cours du premiers procès en même temps que les huit prévenus pour la destruction de la même parcelle d’expérimentation.

En plus des peines de prison, les 7 faucheurs ont été condamnés à payer près de 100.000 euros de dommages et intérêts.

Par Verdi
mardi 15 novembre 2005

Anónimo disse...

Article a commenter:
Banlieues : les vraies urgences

On ne répond pas à une crise sociale par un régime d’exception. La responsabilité fondamentale de cette crise pèse, en effet, sur les gouvernements qui n’ont pas su ou voulu combattre efficacement les inégalités et discriminations qui se cumulent dans les quartiers de relégation sociale, emprisonnant leurs habitants dans des logiques de ghettoïsation.
Elle pèse aussi sur ces gouvernements qui ont mené et sans cesse aggravé des politiques sécuritaires stigmatisant ces mêmes populations comme de nouvelles "classes dangereuses", tout particulièrement en ce qui concerne la jeunesse des "quartiers".

Ce sont des années de politique centrée sur le tout sécuritaire qui sont en cause. Le sabotage des actions de prévention, l’asphyxie du monde associatif, la démolition de la police de proximité, la tolérance à l’égard des discriminations quotidiennes, notamment à l’égard des personnes étrangères ou supposées telles en raison de leur faciès, l’état d’une école qui ne peut réduire la ségrégation nous font mesurer aujourd’hui non seulement l’échec mais la redoutable nocivité de cette politique. Ce n’est pas seulement le langage du ministre de l’Intérieur, ce sont les actes de l’ensemble du gouvernement qui relèvent d’une logique d’apprenti sorcier.

Au-delà, c’est aussi l’incapacité des gouvernements successifs depuis des décennies à faire reculer le chômage massif, l’explosion de la précarité, la systématisation des discriminations racistes et territoriales, comme la politique d’affaiblissement des services publics et le recul des droits sociaux qui apparaissent en pleine lumière aujourd’hui.

Les violences sont auto-destructrices. Elles nuisent essentiellement à ceux dont elles dénoncent l’exclusion. Faire cesser les violences, qui pèsent sur des populations qui aspirent légitimement au calme, est évidemment nécessaire. Dans ce contexte, l’action des forces de l’ordre, qui doit s’inscrire dans un cadre strictement légal et ne pas conduire à des surenchères, ne saurait être la seule réponse. D’ores et déjà, nous devons ouvrir un autre chemin si nous ne voulons pas que se poursuivent ou se renouvellent les violences qui viennent de se produire. Seule une action collective permettra de définir les conditions d’une autre politique. En premier lieu, nous n’acceptons pas que se poursuive l’état d’urgence. Recourir à un texte provenant de la guerre d’Algérie à l’égard, souvent, de Français descendants d’immigrés, c’est leur dire qu’ils ne sont toujours pas français. User de la symbolique de l’état d’urgence, c’est réduire des dizaines de milliers de personnes à la catégorie d’ennemis intérieurs. Au-delà, c’est faire peser sur la France toute entière et sur chacun de ses habitants, notamment les étrangers que le gouvernement désigne déjà comme des boucs émissaires, le risque d’atteintes graves aux libertés. Nous affirmons solennellement que si ce régime d’exception devait être prolongé, nous mettrions en ouvre tous les moyens démocratiques dont nous disposons pour nous y opposer. Nous souhaitons ouvrir une autre perspective que celle qui a conduit à l’impasse actuelle. Cela passe par la mise à l’ordre du jour de quatre exigences fondamentales : la vérité, la justice, l’égalité et le respect.

Ni le recours à des procédures judiciaires expéditives, voire à une « justice d’abattage », ni le marquage de zones discriminées par une carte de l’état d’urgence ne sont conciliables avec l’objectif du rétablissement de la paix civile et du dialogue démocratique. La République doit reconnaître, publiquement et par ses plus hautes autorités, que le sort de ces populations, les discriminations qu’elles subissent, sont de notre responsabilité collective et constituent une violation de l’égalité républicaine.

Cette exigence implique aussi que la vérité soit totalement faite sur les conditions dans lesquelles deux jeunes hommes sont morts à Clichy-Sous-Bois. Restaurer la situation dans ces quartiers, c’est d’abord restituer la parole à leurs habitants. Des cahiers de doléance doivent être discutés, ville par ville, selon les principes de la démocratie participative entre représentants des habitants, associations, syndicats, élus locaux et représentants de l’Etat. Ils doivent être rendus publics.

C’est ensuite ouvrir une négociation collective, regroupant les mêmes participants, pour programmer des actions de rétablissement de l’égalité ce qui implique que la représentation nationale soit saisie d’une véritable loi de programmation et que cessent les mesures de saupoudrage ou pire encore les marques de mépris comme la transformation de l’apprentissage en mesure de relégation scolaire précoce. Une solidarité nationale authentique doit être au rendez-vous de la reconstruction du tissu social dans les banlieues.

C’est, surtout, mettre en ouvre, dans la réalité, une réelle politique nationale de lutte contre les discriminations et pour l’égalité des droits. Il doit être mis un terme sans délai à tous les discours insupportables et dévalorisants qui font des habitants de ces quartiers, des « racailles », des « barbares », des « sauvageons » ou des « fantassins d’un complot intégriste ».

Nous affirmons qu’il y a là une véritable urgence nationale : il faut substituer à l’état d’urgence policier un état d’urgence sociale, afin que les actes des gouvernants cessent de contredire la devise de la République.

Le 14 novembre 2005

Signataires : Les Alternatifs, Alternative citoyenne, Association des Tunisiens en France, ATTAC, ATMF, Cactus républicain/La gauche, CEDETIM-IPAM, CGT, Comité pour le respect des libertés et des droits de l’Homme en Tunisie (CRLDHT), Droit Solidarité, Fac Verte, FCPE , Fédération anarchiste, FIDH, FSU, FTCR, GISTI, Les Oranges, Les Verts, LDH, Lutte ouvrière (LO), Mouvement pour une alternative républicaine et sociale (MARS), Mouvement des jeunes socialistes (MJS), Mouvement National des Chômeurs et des Précaires (MNCP), MRAP, PCF, Rassemblement des associations citoyennes de Turquie (RACORT), Réseaux citoyens de Saint-Etienne, Réformistes et Solidaires (Re-So), Syndicat des Avocats de France, Syndicat de la Magistrature, Union démocratique bretonne (UDB), UNEF, Union nationale lycéenne (UNL), UNSA, Union Syndicale Solidaires.

La LCR se joint à la démarche de ce texte, mais est en désaccord avec son quatrième paragraphe.



De : Paris
mardi 15 novembre 2005

Jazzie disse...

Gérard Larcher : " la polygamie est l’une des "causes possibles" des émeutes"...acreditam nisto? A poligamia como uma das causas possíveis dos motins... estão loucos?

Anónimo disse...

Há bem pior que isso: não é só Gérard Larcher, do Ministério do Trabalho (!), mas também (é ver nos comentários anteriores) Hélène Carrère d'Encausse, historiadora (!) e Bernard Accoyer, presidente da UMP (o novo partido que junta gaullistas, liberais e parte dos centristas).

O site da UMP: http://www.u-m-p.org/site/index.php

O blog de Sarkozy: http://sarkozyblog.free.fr/index.php?Ump

Um dos muitos blogs a gozar com Sarkozy (já tem comentários no "Sarkozy Blog" (muito anglosaxónico, como nome, não acham?): http://sarkostique.over-blog.com/

Anónimo disse...

Uma correcção: Bernard Accoyer é o líder parlamentar da UMP, o presidente é, evidentemente, Nicolas Sarkozy.

E quem é Nicolas Sarkozy?

Ora aí vai:
"Marié, 3 enfants, est né le 28 janvier 1955 à Paris XVIIème

Avocat de formation ; il devient maire de Neuilly sur Seine en 1983, poste qu’il occupera jusqu’en 2002.

Elu député en 1988, il a occupé différentes fonctions au gouvernement.
Ministre du Budget (1993-1995), de la Communication (1994-1995), Porte-Parole du gouvernement (1993-1995).

Nommé le 7 mai 2002 ministre de l'Intérieur, de la Sécurité Intérieure et des Libertés Locales du gouvernement de Jean-Pierre Raffarin, Premier ministre après la réélection de Jacques Chirac.
Nommé le 1er avril 2004 ministre d’Etat, ministre l’Economie, des Finances et de l’Industrie du gouvernement de Jean Pierre Raffarin.

Elu le 28 novembre 2004 président de l’UMP

Il est par ailleurs président du conseil général des Hauts-de-Seine.

Il est nommé le 2 juin 2005 ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur et de l’Aménagement du territoire".
Fonte: http://www.u-m-p.org/site/EquipeNationaleAffiche.php?IdEquipeNational=1

Anónimo disse...

Chamaram racaille aos da banlieu ....mas façam uma busca dessa palavra num motor de busca qualquer.... vão ver que as crispações são de toda a ordem. O ódio anda à solta.

Anónimo disse...

Who knows where to download XRumer 5.0 Palladium?
Help, please. All recommend this program to effectively advertise on the Internet, this is the best program!

Nicole C disse...

buy viagra
viagra online
generic viagra